• Michel Naudin-Matet

Le coaching business développement Pour qui ?

Mis à jour : sept. 22




Le dirigeant de PME est presque toujours assez isolé quand il s’agit de prendre des décisions stratégiques pour son entreprise. C’est la raison pour laquelle il recoure très souvent à un cabinet de conseil ou à un conseil en marketing free-lance.

Cette démarche est tout à fait justifiée et le plus souvent efficace. Pourtant il y a des cas où l’apport du coaching business développement présent un avantage incontestable sur le simple conseil marketing.

Qui sont les dirigeants qui bénéficient le plus du Coaching PME ?

Je vais prendre quelques exemples vécus.

Le dirigeant grisé par sa réussite

Le fait d’avoir atteint un certain niveau de succès et d’avoir eu la chance de prendre une série de décisions judicieuses pour le développement et la réussite d’un business peut mettre à mal la modestie et l’humilité d’un patron et lui laisser croire qu’il est infaillible.

Le manque d’humilité est probablement le plus grand danger qui guette les chefs d’entreprises qui ont atteint un certain niveau de réussite.

Parmi les exemples très connus de ce phénomène, nous pouvons citer celui de Jeanneau dans l’univers de la construction de bateaux de plaisance.

Dans les années 19XX Jeanneau était largement leader de son marché, fier de ses succès et sa place de N°1, il n’a pas vu venir son concurrent Bénéteau qui pendant des années à consacré tous ces efforts au développement et à l’investissement. Si bien qu’en19XX Bénéteau à racheté son concurrent Jeanneau en difficulté.

Le coaching business développement contrairement au conseil s’attache au comportement du dirigeant est l’accompagne pour lui éviter les danger l’excès de confiance en soi.

Le dirigeant péremptoire et irascible

Un de mes clients, Julien était un personnage brillant sortant d’une grande école d’ingénieurs, très sûr de lui, impatient et peu enclin à l’écoute.

Il avait financé les premiers pas de son entreprise grâce à ses fonds personnels et à l’aide de sa famille. Il se trouvait au stade où la croissance de son entreprise dépendait de l’apport de fonds plus substantiels.

Il s’était mis en quête d’investisseurs

Au terme de 6 mois de recherche.

Après de nombreux rendez-vous avec des banques, des « business angels » et des fonds d’investissements, il n’avait essuyé que des refus.

C’est à cette époque qu’il m’a contacté.

Nous avons fait un état des lieux de son business, de son projet de croissance, du marché et de la concurrence.

Tout paraissait clair et susceptible de satisfaire des investisseurs en termes de ROI potentiel et de sécurisation de l’investissement.

Julien était irréprochable en termes de savoir-faire.

Ce qui mettait en péril sa capacité à trouver du financement était ses difficultés de savoir-être.

Mon accompagnement en coaching business développement lui a permis de trouver les financements dont son entreprise avait besoin.

Le dirigeant sujet au doute systématique

La persévérance est statistiquement reconnue comme une des qualités premières de l’entrepreneur. Elle a plus d’influence sur les chances de réussite d’un dirigeant que son intelligence ou le niveau de ses diplômes.

Le coaching business développement donne au dirigeant l’opportunité de peser ses décisions avec un véritable partenaire bienveillant et compétent qui l’accompagne et le soutient dans les passages compliqués.

Le dirigeant qui s’éparpille

Un début de succès commercial donne des moyens financiers et ouvre des horizons.

Le risque peut être que l’entrepreneur se disperse dans des projets parallèles qui mobilisent des ressources humaines et financières au détriment du projet principal.

Dans ce cas assez fréquent, le coaching business développement a pour fonction de questionner le chef d’entreprise sur la légitimité de ces développements annexes.

Le dirigeant mégalomane

La réussite peut faire perdre la notion des limites et des proportions.

L’enthousiasme d’un démarrage commercial inespéré peut être fatal à un entrepreneur qui ne sait pas prendre du recul et garder son sang-froid.

Combien d’entrepreneurs flamboyants ont investi leur premiers revenus dans des bureaux somptueux, des événements dispendieux, des frais hors de proportion.

Un exemple célèbre (hors du champ des PME) est celui de XYZ à la tête de Vivendi qui après une série de brillantes réussites a terminé en désastre

Les plus grands talents ont parfois besoin d’un coaching business développement pour savoir raison garder.

Le dirigeant qui manque de confiance en soi

C’est le cas fréquent des collaborateurs d’entreprise qui bénéficient vers la quarantaine d’un plan de licenciement.

Ils imaginent de se lancer dans un projet d’entreprise mais leur parcours de collaborateur dans un grand groupe ne les a pas préparés aux défis de la vie d’entrepreneur.

Beaucoup doute alors de leurs capacités.

Ils souffrent parfois du syndrome de l’imposteur.

Le coaching business développement prend ici tous son sens pour les soutenir et les accompagner vers le succès de leurs projets de création d’entreprise.

Comme nous le voyons, le coaching business développement trouve de nombreuses applications dans des cas de figures très variés et quelle que soit la taille des PME

CONTACT

EQUI-LIBR - Executive Coaching

 

54 Avenue Hoche

75008 Paris, France

​​

Tél : 06 11 69 63 63​

Email : mnaudin@equi-libr.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Noir LinkedIn Icône

© 2019 Equi-Libr - Tous droits réservés