Feedback.jpg

COMENT donner du feedback positif?

Le Feedback positif, Pourquoi ?

Donner un feedback positif ?

 

« Ce n’est pas dans la culture de notre entreprise ! »

 

Voilà la réponse que j’ai entendu des dizaines de fois quand je parle en session de coaching de « donner un feedback positif »

 

Ou bien 

 

« Je n’oublie jamais de féliciter mes collaborateurs.

Mais, je commence toujours par souligner ce qui ne va pas ou qui pourrait être améliorer »

 

Cette attitude est intuitivement compréhensible.

Le manager souhaite améliorer la qualité du produit ou du service qui est délivré.

Donc il commence par les points d’amélioration… « parce qu’on n’a pas trop le temps de parler de ce qui va bien. »

 

Cette posture très courante part du principe que la bonne exécution est la règle, une sorte de service minimum donc pourquoi perdre son temps à en parler.

 

Les inconvénients de ce mode de fonctionnement :

 

1- Délivrer le « service minimum » a souvent demandé des efforts notables au collaborateur.

Il en attend un minimum de reconnaissance.

Le fait de n’avoir qu’un retour négatif risque fort de générer de la démotivation.

« Quoique je fasse ils ne sont jamais contents »

 

2 - Cette attitude va à l’encontre du but recherché.

C’est ce que nous apprennent les neurosciences :

Elles nous montrent que toute interaction humaine suscite la production de médiateurs chimiques qui interagissent avec notre cerveau.

Quand notre cerveau enregistre des reproches, notre organisme se met automatiquement en mode défensif. 

Il secrète les médiateurs chimiques de la survie : adrénaline et cortisol. 

 

Le niveau d’écoute d’un cerveau imprégné de ces médiateurs est voisin de ZERO.

 

Dans ces conditions, que croyez-vous que le collaborateur va intégrer de vos bons conseils s’ils arrivent sur un cerveau en mode défensif ?

 

Le collaborateur est placé dans un état physiologique qui ne lui permet pas d’intégrer les messages émis par son manager.

 

En revanche, imaginez que l’interaction commence sur un mode positif en commençant par les points positifs de la réalisation du collaborateur.

 

Dans ce cas, l’organisme va produire l’hormone liée à la confiance et à l’ouverture à l’autre, l’ocytocine.

 

De cette façon, si dans un second temps, le manager doit aborder des points d’amélioration, il aura en face de lui/elle, un collaborateur physiologiquement en état d’intégrer les messages.

 

C’est pour cette raison que depuis ces découvertes scientifiques il est hautement recommandé d’apprendre à donner un feedback positif.

Même si ce n’est pas dans la culture de l’entreprise

Quelques points essentiels pour résumer :

  • Toujours commencer par le positif

  • Donner un feedback même et surtout s'il n'y a que du positif.

  • Soyez précis et spécifique

  • Attachez vous aux faits 

  • Mettez en avant des éléments mesurables et chiffrés

  • Supprimez de votre vocabulaire tout jugement de valeur

QUELQUES AUTEURS QUI M'INSPIRENT

ANTOINE DE SAINT EXUPÉRY

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.

CARL GUSTAVE JUNG

Nul ne peut avoir de lien avec son prochain s'il ne l'a d'abord avec lui-même.Ce qui ne vient pas à la conscience revient sous forme de destin.

 

COLUCHE

Les portes de l'avenir sont ouvertes à ceux qui savent les pousser.

CARL ROGERS

La vie dans ce qu'elle a de meilleur est un processus de changement, d'écoulement où rien n'est fixe.

FRANCIS BLANCHE

Mieux vaut viser l'excellence et la manquer que de viser la médiocrité et l'atteindre.

Dale Carnegie

Vous pouvez vaincre presque n’importe quelle crainte si vous vous décidez à le faire.

Adage Tibétain

Si le problème que vous rencontrez a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s’il n’en a pas, alors s’inquiéter ne change rien.

Les

Brown

Trop d’entre nous ne vivent pas leurs rêves parce que nous vivons nos craintes.

Aristote

Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections.

Adage Bouddhiste

Il n’y a pas de grande tâche difficile qui ne puisse être décomposée en petites tâches faciles.